samedi 30 mai 2009

Nisi Dominus

"on n'est rien sans Dieu", en gros, voilà le sens. Hasards, mystères. Naissance et mort, mystère de la rencontre et du passage sur terre...
Te voilà Camille, si fragile ce matin, voilà le visage de ta mère et ses yeux ravis. Voilà cette autre petite fille minuscule qui ressurgit là, et le mystère de ce combat de lionne pour lui donner la vie. Et voilà aussi derrière nous toute la douleur de cette année ci. Pensée vers toi JP, mon ami, la famille s'agrandit...
Après la nuit, le jour. Comme j'aimerais être croyante...
http://www.deezer.com/track/3194726

jeudi 28 mai 2009

28 mai 2009 une date à marquer au fer rouge

Camille Masset, 47cms, 2,680kgs, née 6 semaines avant l'heure. Toi, je n'oublierai pas ta date d'anniversaire.



mercredi 27 mai 2009

Dominique A - le chanteur des gris lumineux

Dominique, rencontré à Nantes, revenu au Nord...

http://www.dominiquea.com/

Dominique A - Hasta que el cuerpo aguante.

HASTA QUE EL CUERPO AGUANTE

Il fera tous les bars de la terre
Il ira où on ne le connaît pas
Tanguera sur les fuseaux horaires
Fera voyager sa gueule de bois.
Il boira comme on part à la guerre
Sans être sûr qu’on en reviendra.
Il retrouvera partout un frère
A Shangaï, Séville ou Luanda.

Il ira, ira, ira, ira
Hasta que el cuerpo aguante.

Il ne connaîtra pas le silence :
Autour de lui, la nuit hurlera.
Il tombera en pensant qu’il danse
Et que tant que tout tourne, tout va.
Il n’aura ni remords ni regrets
Ni personne quelque part pour l’attendre
Rien que le bonheur pris sur le fait
Sans lendemain pour le lui reprendre.

Il ira, ira, ira, ira
Hasta que el cuerpo aguante.

Il fera tous les bars de la terre
Prendra tous les verres qu’on lui tendra
Roulera sur les deux hémisphères
Va savoir où il se réveillera.
Il promènera sur lui le parfum
De quelqu’un dont ne lui reviendra
Ni la voix, ni le regard, ni rien
Et dans le premier bar entrera.

Il ira, ira, ira, ira
Hasta que el cuerpo aguante
Hasta que el cuerpo aguante

Cachez donc cette Europe que je ne saurais voir...

Sur France Inter ce matin, Marine Lepen, candidate tête de liste dans le Nord pour les européennes. Pour l'Europe des Nations, pour l'Europe des peuples souverains. Fustige le député UMP qui propose un amendement permettant de rémunérer les femmes qui travailleraient pendant leur congé maternité ou tous ceux qui travailleraient par télé travail pendant un arrêt maladie... Quand l'UMP surenchérit pour récupérer les voix de l'extrême droite. Quand le débat oscille entre xénophobie et démagogie populiste. Quand l'Europe sert à affirmer le rejet des différences, la concurrence, l'intérêt privé et les logiques à courte vue... Pauvre Europe otage de médiocres personnages. Lamentable.
Vite, lire Théodore Monod!

mardi 26 mai 2009

Persona. La question du costume.


"Il serait bon de distinguer la personne du personnage. Le personnage, il se fabrique en dehors de vous (...) C'est ce dont on vous revet, dont on vous habille. La réalité est bien entendu différente. La personne relève d'une autre géométrie."


Théodore Monod, Terre et ciel

Théodore Monod

vendredi 22 mai 2009

Terre et Ciel

Lecture méridienne : "Il faut avoir de l'ambition et se fournir les moyens d'atteindre le but que l'on s'est fixé. Ce n'est pas toujours facile, ni plaisant. Ce n'est pas plaisant d'être fatigué, d'avoir soif, de se piquer aux épines des acacias. Cela signifie qu'il faut être décidé, il faut savoir ce qu'on veut et trouver les moyens d'atteindre son objectif. Ce n'est pas le hasard qui vous mènera au but, c'est la volonté. Savoir ce qu'on veut et s'y tenir, même si cela implique certains désagrément, voilà une règle essentielle."

Terre et Ciel, Théodore Monod.

jeudi 21 mai 2009

Liesse

Dunkerque, air de fête aujourd'hui...

Réflexion

Dans le dernier opuscule de Milan Kundera, "une rencontre" : interrogation sur les limites du "moi" : "Jusqu'à quel degré de distorsion un individu reste t'il encore lui même (...) Où est la frontière derrière laquelle un "moi" cesse d'être un "moi"?
Kundera

dimanche 17 mai 2009

Venez à Lille!

Des expos, des concerts, des rencontres avec des artistes de toute l'Europe élargie à la Turquie et à l'Est (ça c'est pour chasser les vilains nationalistes de tous poils et les propagandistes du modèle néo-libéral!) Vlan, dehors! Ici, c'est un espace pour aimer les différences, la mixité, l'échange culturel et humain. Alors, puisqu'il fait gris partout en France, venez à Lille, c'est joyeux, coloré et chaleureux. On vous y accueillera les bras ouverts!!

vendredi 15 mai 2009

C'est du lourd...


Alors voilà, on commence à maîtriser le nouveau jouet blog... Alors, retour de Berlin avec plein d'images dans la tête et de projets d'écrits. En attendant, détour possible par le diapo "Ich bin ein Berliner..." Tout là haut..