vendredi 27 avril 2012

mots bleus

"Je donnerais tous les ciels toute la lumière du monde 
Les étoiles à la pelle et le chant des oiseaux
J'arpenterais la terre le visage embué
Les paumes ouvertes
Je dénouerai les fils. J'y poserai les lèvres
Je stopperai les vents les plus cinglants
Jusqu'à ce qu'ils se taisent
J'écouterai les arbres en implorant leur force
et je continuerai mon chemin

Et tous les vents contraires pourront bien ricaner
Au spectacle muet de mes pieds écorchés
Ils peuvent bien cogner sur ma poitrine nue
Sous la pluie je fais face aux terres inconnues
Ils glisseront sans force le long de mes chevilles
Et s'évanouiront sans que mon bras vacille
 
Au matin de bonheur après tout ce chemin
J'écouterai la vie qui bruira dans mon sein
Je serai fatiguée je fermerai les yeux
La tête abandonnée le nez dans tes cheveux
Et je te dirai Loup
Caresse mes genoux
Sens mon coeur battre fort
C'est peut être un peu d'or
Le temps ni les épreuves n'en ont pas eu raison
Depuis que je t'en ai fait don
Vois la forêt ouverte goûte l'odeur du jour
J'allume les étoiles je chante notre amour
Une fée dans ta main protège ton destin."


Nasrine Tarak, 
in" fantaisie pour les Ptits loups", éd.Nathan, 2012.

dimanche 8 avril 2012