vendredi 28 mai 2010

la petite fille de la Tate

Tate modern, Londres, mai 2010.
Et la petite fille courait et dansait dans l'espace immense comme pour mieux affirmer sa liberté et sa joie d'être au monde, insouciante et sonore sous ciment et metal...

3 commentaires:

  1. Pourquoi ne pas le faire à n'importe quel âge même si en vieillissant on est moins attendrissant?

    RépondreSupprimer
  2. Salue la petite fille de la Tate pour moi.
    Veux-tu?

    RépondreSupprimer

votre mot à dire?